Restons groupés

DAY 1 : On quitte se que l’on connaît

Au départ : GRAND SOLEIL, valises (beaucoup de valises quand on est 6 et qu’il faut prévoir linge de maison + bouffe), gros ménage, resto et la route à deux voitures… Les grands parents Ferrand font partis de l’expédition. La route est longue, très longue Google maps annonçait 3h, c’était plutôt 4 ou 5 !

Mais la route est très belle. Avec le soleil et les « trous dans les haies » on découvre une très belle campagne anglaise, des dizaines de cottages et quelques magnifiques demeures, genre Charlotte Brontë.

Au bout de la route : la vallée de la Wye, les premiers panneaux aux noms imprononçables, une route qui se transforme en chemin. Et puis un cul-de-sac : THE COTTAGE, entouré d’arbres et d’un joli jardin fleuri. Un style certes un peu vieillot mais entretenu. Pièce préférée ? Le salon avec la grosse cheminée bizarre. Ce qui est certain : on n’a pas été embêté par les voisins !

Day 2 : L’aventure commence vraiment

Dimanche … on va à l’église. Celle qui nous paraît correspondre à ce que l’on connaît se réunit dans une école (leur vieux bâtiment étant en travaux). On pensait galérer pour comprendre l’accent gallois et voilà que le pasteur est irlandais. Il pleut des chats et des chiens pour ne pas dire comme un troupeau de vaches qui pi….. ! Direction le pub VITE VITE VITE. Pour se « réchauffer ». Ninou teste pour la 1er fois un fish and chips :  » Ce n’est pas mauvais, en fait ». Tout le repas, nous avons été « observés » par la femme du tableau, perturbant.
L’aprèm, un groupe va dormir, un autre part à la découverte de Hay on Wye, la ville aux 30 librairies.

Puis, on  décide de s’aventurer dans la campagne toute proche et bien entendu, on se prend la 2ème ou la 3ème douche de la journée. Il va falloir s’y habituer. 

Premier contact avec les nombreuses crottes des moutons, à la plus grande joie des enfants. Bouffée de grand air, d’oxygène et de paysages. 

Surprise de l’arc en ciel.  Finalement la pluie, ça peut être jolie. Surprises sur le chemin, savoir ouvrir les yeux et être attentif à ce qui nous entoure.

Day 3 : Savoir être crottés avec classe !

A nous les Montagnes Noires ! On roule, on monte, le traçage de la route disparaît, on monte toujours plus. Un petit col, on se gare, on se chausse, on met les cirés et à l’attaque. Le sommet en une heure avec deux petits bout bien costauds. Les seuls « indigènes » rencontrés sont surpris que nos enfants soient arrivés en haut, tantôt tirés,tantôt portés, tantôt devant. Ils y sont arrivés. Pendant l’ascension, des myrtilles, un crâne, un champignon, des sources et bien entendu des crottes !

Day 3 : Brecon 

Après le dépaysement, l’air pur, il manquait bien sûr la pluie. Vite un abris ? Un pub. Rebelote. Et un groupe qui visite la ville et un autre qui part dormir. Ce qui a le plus plu aux grands parents ? Une église qui ouvre ses porte et qui sert thés, cafés et pâtisseries. Ce n’est pas si étonnant de l’autre côté de la Manche.

Day 4 : Livres ou moutons ?

Matin dans les collines
Aprèm’ dans les ruelles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *