Qu’est-ce qu’il y a dans un cartable UK ?

Voici LE carDSCN7153table officiel de notre fille… Le nom de l’école est lié au quartier dont les rues (et les classes de l’école) portent le nom d’abbayes connues dans le pays. De ce sac à livres (book bag), on trouve :

  • le planer (cahier de texte et de correspondance à la fois) à faire signer régulièrement par les parents.
  • une pochette transparente pour les documents papier et les exercices récurrents de « calligraphie ». Ici, on apprend à écrire que « en script » et un peu de façon spéciale, on y reviendra une autre fois.
  • le livre de lecture changé deux fois par semaine. Voilà , à cinq ans il est « normal » de savoir lire.
  • ainsi que les secrets d’enfants trimbalés en secret, justement !

DSCN7154DSCN7152On remarque que TOUT le monde a le même matériel, exactement identique. Tout comme l’uniforme, on ne se différencie pas. Les avantages sont assez nombreux, au final : pas de prise de tête à la rentrée + goût intégré dans le budget des parents ou de l’école en début d’année + pas de caprice parce que « ma copine, elle a un cartable reine des neiges » + homogénéité visuelle + facilité d’utilisation et de gestion pour les enseignants … Mais bon, ça fait un peu formatage pour les plus « révolutionnaires » parmi les lecteurs. Certains pourraient être choqués de cet aspect « tous pareils ».  Cela pourrait être vu comme un retour en arrière alors qu’ici ça n’a jamais changé ! Il faut avouer que les vendredis-sans-uniforme et sans-thème : la cours de récré est jolie avec des couleurs flashy, des motifs bariolés ; ambiance joyeuse…

DSCN7151

En général le vendredi, il y a des variantes dans les cartables. Parfois on découvre de belles surprises. Comme les coupons-récompenses que l’on peut voir sur notre « wall of fame » … Il s’agit de petits tableaux DSCN7071(Mrs Evans, la maîtresse, les appelle « rewards charts ») composés de 10 cases dans lesquelles les enfants collent des gommettes-étoiles reçues pour un travail fait, un service rendu, un devoir facultatif effectué, une attitude positive en classe…  Bref des « bons points » comme il y a 40 ans en France. Le but est qu’une fois un petit tableau rempli, l’enfant inscrit son nom sur une étiquette bleue (raffle ticket) et la met dans un sac. En fin de semaine lors de la réunion de toute l’école du vendredi matin (Assembly, vous vous souvenez ?) il y a un tirage au sort. Celui qui est choisi gagne un livre. Abigaïl avait gagné le tout premier tirage au sort de l’année. DSCN7222

Bon, vous les voyez mieux là ?

J’avoue certains tontons et tatas disparaissent peu à peu sous la bonne dizaine de petits tableaux … 10 fois 10 = 100 étoiles déjà ! Et l’année ne finit que dans un mois, on va recevoir un ou deux de plus j’imagine … Bon, ça fait la grosse fierté des parents mais la question reste en suspens : qu’est ce qu’on en fait à la fin de l’année ?

 

De temps en temps le « soir », enfin après l’école qui fini entre 15h et 15h15 ! Oui, on sait : c’est tX24_3_Zoomôt et l’après-midi est encore longue après pour rester actifs. Donc, parfois le soir, sur un cahier, sur le cartable ou sur un vêtement des enfants on découvre des stickers qui sentent bon. Oui, oui oui, ils ont une odeur. Genre sticker parfum chocolat, vanille et ou fraise. Comme lorsque que l’on joue le jeu de se déguiser, de ranger, d’obéir (tout simplement), d’aider un autre, de faire un joli coloriage après la cantine, d’apporter un livre en classe ou un document relatif au thème du moment …

C’est en plus des étoiles ! BoDSCN7145n, du coup, les enfants sont très tôt habitués à être récompensés pour tout (et pour rien, pourriez-vous penser) mais bon, il faut reconnaître qu’avec certains : ça marche et que l’attitude générale est plus positive que mes souvenirs d’enseignement ou d’élève en France. Voilà, ça fait réfléchir et c’est assez agréable.

Valorisation de l’enfant !

Lors de ces « assemblies » de fin de semaine, chaque maîtresse désigne soit « the best writer », « the best reader » et ainsi de suite pour encourager chaque domaine d’apprentissage ou chaque matière, soit même « the best learner » de la semaine. Nous avions découvert les deux premières catégories grâce aux progrès de notre fille et et et… Et ça n’a pas loupé ! Récemment, nous y avons eu droit : à notre plus grande surprise, Abi a été nommée « best learner of the week » vendredi dernier. Là encore, félicitations publiques + certificat (toujours) +  cadeau d’un livre. Même si l’histoire est bof, le geste est noble.

DSCN7146
Chaque mois on découvre également, ce genre (ci-dessous) de documents dans la cartable : le planning des mois à venir de l’école avec les activités de toutes les classes, dont leurs participations aux « assemblies », la lettre de nouvelle de la directrice qui retrace les grands moments du mois et qui annonce les événements à ne pas manquer dans les semaines à venir, ainsi que la lettre de nouvelle de la classe. La lettre de la classe est la plus complète : on y trouve les points du programme qui seront abordés durant le trimestre ou le demi-trimestre + des infos générales, par exemple :

  • Pensez à apporter vos paquets à recycler pour les bricolages de la classe
  • Ce mois-ci les enfants apprendrons à diviser par 2 …
  • La météo est très imprévisible, pensez à habiller votre enfants en fonction de celle-ci (ça me fait particulièrement sourire car c’est le MÊME texte depuis 10 mois à la virgule près).
  • … Tout ce qu’un enseignant peut vouloir dire aux parents.

DSCN7224 DSCN7225 DSCN7150

A cela, chaque trimestre ou demi-trimestre, entre deux périodes de vacances scolaires, il faut ajouter les « wow-sheet ».  A la première reçue, nous avons été un peu scotchés. On ne pigeait pas trop le concept et on se demandait comment faire faire tout cela à notre enfant ! A cinq ans, on est censé s’amuser à la maison… Ben oui,  mais qui a dit que faire les devoirs et s’amuser ne pouvaient pas être compatibles ? Cétait sans compter avec les anglais. Voici donc la liste des devoirs et des activités à faire faire à son enfant avant … une date butoir, juste avant les vacances scolaires suivantes. Nous en sommes à la troisième édition. Après le thème des dinosaures (version light pour s’adapter), des pirates et du printemps : nous attaquons les princesses, rois, châteaux et chevaliers. L’idée c’est de laisser les parents libres pour accompagner leurs enfants dans leurs devoirs et de s’organiser comme ils le souhaitent sur une période de 6 à 7 semaines. Pas mal mais bon, à chaque édition : petit coup de stress pour la mère (avant de se lancer) car la quantité est toujours assez impressionnante et ce qui est demandé est de plus en plus difficile à faire faire en anglais…

DSCN7148 DSCN7149

La feuille de consignes générales et d’activités précises par matière ou sujet d’enseignement est accompagnée de la fameuse « wow-sheet » à chaque élément effectué, on rempli une case de WOW en écrivant ce qui a été fait . De plus on est invité à, de temps en temps, imprimer les photos des choses faites avec son enfant. Tout cela, la feuille Wow, les photos et le travail bien fait (souvent manuel) atterri sur un mur du couloir pour que tous les enfants des deux petites classes voient ce que les uns et les autres ont fait et en profitent !

DSCN7147

Alors voilà, on s’est lancé dans le dernier thème et hier on a amené le premier gros travail en classe. Travail familial collectif ! De quoi s’agit-il ? Qui devinera par quoi on a commencé ?

7 réflexions au sujet de « Qu’est-ce qu’il y a dans un cartable UK ? »

  1. Super intéressant Gladys!
    Il y a effectivement de bonnes idées à piquer… Malheureusement les anglais et les français ne réagissent pas pareil et je serai curieuse de voir les réactions des parents si nous faisions des « wow-sheet »…. Sans faire polémique chez nous (je parle de l’ordinaire pas de la segpa) les parents viennent se plaindre que les enfants ont trop de travail et sont trop fatigués…que bien entendu c’est à l’école de leur apprendre et que la maison c’est fait pour s’amuser….
    En tout cas merci pour ce partage, ça donne envie et c’est dépaysant! 🙂

    1. Merci Sophie … sérieux ? Les parents se plaignent ? Ils ne se rendent pas compte que c’est pour aider à faire avancer les enfants et à être impliqués dans leur apprentissage. C’est dommage. Et puis je crois que parfois on peut faire les devoirs avec « sérieux » et parfois inclure les apprentissages ou révisions dans le quotidien !

  2. C’est très intéressant en effet, à Londres j’ai vu bcp d’enfants de 5ans lire vraiment bien, chez Montessori l’enfant commence à lire plus tôt également, de ma propre expérience, les miens étaient prêts aussi à 5ans environ. Mais il est vrai qu’en France le gros de la lecture est pour le CP(6ans), même s’ils commencent en moyenne section avec les sons (méthode des alphas)…

    Je trouve ça chouette d’avoir toute une période pour faire une liste de « devoirs », comme ça on peut s’organiser en fonction de l’envie, de la météo, de l’énergie qu’on a, non?
    Je trouve ça chouette de valoriser les progrès de l’enfant, même si là ça me semble extrême:), en France on souligne trop souvent ce qui n’est pas bien fait et c’est la punition qui fait « avancer »…. Je pense qu’il faudrait valoriser/encourager sans entrer dans un tel système de récompenses…
    Connais-tu ce site? Il y a de bonnes piste sur l’éducation je trouve:
    http://apprendreaeduquer.fr/comment-remplacer-les-recompenses-8-alternatives-aux-recompenses/
    C’est trop cool de pouvoir découvrir une autre culture, merci pour tes articles!

  3. merci Gladys! ça nous explique un peu mieux le quotidien de l’école pour Abi 🙂

    1. C’est le but et ça me fait plaisir de savoir que cela intéresse les uns et les autres … peut-être il y a-t-il des idées qui pourraient t’inspirer ? Comme le lien posté par Valérie !

Les commentaires sont fermés.