Sports Day

DSCN7485

L’année scolaire s’est achevée en beauté avec plusieurs jours de grand soleil, de la bonne humeur, de « hautes » températures pour ce côté de la Manche et la découverte d’une nouvelle coutume scolaire locale : Sports-Day. Parés de leurs équipements : les enfants étaient ultra impatients. Abigaïl de nous montrer (Emeric et moi) ce à quoi elle se préparait depuis plusieurs jours / semaines déjà.  Emeric lui était hyper content de pouvoir aller passer toute une journée dans l’école « des grands » et courir à côté de sa soeur ! Parée de bouteilles, pique-nique, porte monnaie pour les glaces et pour le BBQ géant qui clôturerait la matinée, et couverture : en route ! La mère aussi était ravie de découvrir une nouvelle facette de la vie « normale » de nos voisins !

 DSCN7486 DSCN7487 DSCN7488 DSCN7490                                         DSCN7502

Après avoir papoté avec la voisine et attendu (un peu – longtemps), les élèves de réception-class ont fait leur « entrée » en rang d’oignons ! Notre grande frite dépassant la plupart d’une bonne tête, le sourire jusqu’aux oreilles de voir que nous étions bien là pour elle…

Le concept : tous les élèves de toute l’école s’affrontent lors de courses plus ou moins sérieuses, vraie course, course en sac, course avec corde à sauter, course avec une cuillère et un oeuf (faux), course en se déguisant en agent de police… Tous les grands (Year 1 à Year 6 : CP-CM2 grosso modo) s’affrontaient « en haut » du champ, pendant que les petits (Reception Class : Grande Section) s’amusaient à vivre les mêmes courses « en bas ».

 DSCN7507 DSCN7510  DSCN7503                        DSCN7528

DSCN7511

DSCN7512  DSCN7527  DSCN7515

Abigaïl était bien contente que nous l’encouragions mais avec un bémol : Emeric criait (en français, bien sûr) : « Aller Abi-Aller Abi-Aller Abi, j’encourage toi ! Aller Abi ».  Comme on peut imaginer, cette dernière n’était pas ravie que nous criions comme des fous en français, pas encore ado et déjà elle veut passer inaperçue. Ambiance TRES familiale, chaque famille encourageait son enfant et son groupe de potes. Clou du spectacle : la course des mamans puis celle des papas avec des chutes remarquables.

DSCN7562 DSCN7563

On s’est marré et bien entendu, Emeric a voulu faire pareil. Donc qui a couru à presque huit mois de grossesse ? Ben oui : il n’y a pas de preuve à l’appui mais je l’ai fait !

DSCN7520

Un commentaire Ajoutez le votre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *