Quand les souris ne sont pas là …

4 semaines de liberté pour les parents pour parvenir (entre autre) à ça :

DSCN7928

Là, comme ça, rien de plus  banal qu’une étagère de bibliothèque. Sauf qu’il y a 10 jours elle était plus longue, à l’étage et en bazar. A force de procrastiner, on s’y est mis (Seb le gros oeuvre) et moi : séparer les bouquins enfant/parent, trier, donner, réorganiser et enfin jeter un gros paquet de cours, de papiers, et  même de livres ! Mais pourquoi ? Pour faire de la place pour BB3, Mystère. Mais où sont vos enfants ? En France, chez leurs grands parents. 2 semaines à gauche, 2 semaines à droite … Et nous : on est libre. Libres de changer de rythme. Libres de faire une sieste ou de bosser. Libres d’être comme en plein déménagement. Libres de laisser traîner. Libres de finir ce que l’on commence !

Et pendant ce temps, ils s’éclatent, emmagasinent des souvenirs, retrouvent des amis, jouent, découvrent, grandissent davantage, bronzent, profitent de chaque instant avec ceux qui nous sont chers de l’autre côté de la Manche …

Merci Whatsapp !

Un commentaire Ajoutez le votre

  1. Esperanza - Ita dit :

    Wow… wow… wow!! bravo les parents!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *