Back Home …

Rentrée à la maison moins de 24h aprèsdscn8006 avoir accouchée … « Ce n’est pas un peu tôt ? » « Tu vas y arriver ? » « Comment tu vas te reposer ? » « Ils sont un peu bizarres ces anglais, non ? » « Moi, de mon temps, c’était 12 jours … »  » Et comment tu vas réapprendre les gestes et les soins ? » voilà un peu les réactions que j’ai eu ces derniers jours par emails et messages !

Bizarres, je ne sais pas ! En tous les cas, différents, ça c’est certain. Et rester une semaine, 5 jours ou même 3 jours pour les plus rapides (en France), ici ce n’est pas imaginable. C’est le « traitement » réservé aux cas délicats, grave, aux grossesses à complications, aux césariennes qui tournent dscn8214mal, aux petits prématurés, aux accouchements avec complications … Et rare sont celles qui ont une chambre individuelle.  Là, c’est les cas « très grave ». Donc rester plusieurs jours avec les mêmes femmes, bébés et familles dans les grands chambres-dortoirs à 6 lits : ça ne branche personne. Surtout quand le personnel suit les protocoles « à la lettre » sans trop se soucier des horaires, du sommeil ou de l’intimité des unes et des autres.

En fait, dans ces conditions, on est quand même mieux à la maison. En fait avec un mari comme Seb, de supers voisines et copines, des amis de l’église qui se relient pour faire des repas ou pour amener ou récupérer les grands à l’école : c’est le top. Et puis il y a les visites des sages femmes à domicile jusqu’à ce que la maman retrouve ses forces et le bébé son poids de naissance. Suivi réel. On dirait qu’ici tout le monde se serre les coudes pour éviter le baby-blues et encore plus la dépression post-natale aux jeunes mamans. Et puis on n’a pas l’air d’aller mal avec le régime petits plats du mari et des amies, n’est ce pas ?

dscn8232

Surtout quand on reçoit des gentils gestes des français qui se sont baladés et pour nous gâter. Chaque colis est une joie et un plaisir non exagéré !

Anecdote du jour : ce matin, Tristan et moi avons accueilli la sage femme avec cette playlist sans s’en rendre compte … Qu’a-t-elle pu se dire ?

Un commentaire Ajoutez le votre

  1. RENTZ Fabienne dit :

    Coucou Gladys, Seb et les enfants,

    Je voudrais au nom de la famille RENTZ-GREGOIRE-ABELLA souhaiter la bienvenue à Tristan.
    J’ai trouvé que tu étais bien courageuse et je te dis « chapeau – bas ».
    Fais suivre quelques photos des 3 enfants par mail, que je puisse les sortir en version papier.
    Je t’embrasse, je vous embrasse tous les 5 avec toute mon affection,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *