Exister sur des papiers : Etape 2

On commence à y voir clair pour le fiston …

Afin qu’il puisse vraiment exister sur des papiers, avoir un passeport et occasionnellement avoir le droit de sortir de l’île : Tristan doit s’assurer que sa mère soit en règle ! Et pour cela : il fallait refaire faire son passeport expiré depuis presque un mois. Alors direction le site du consulat/ambassade de France + RDV à la capitale = virée-expédition. La dscn8695mère a réquisitionné le grand-père de passage et « En Avant, à nous deux Londres » (cf. Eugènes de Rastignac qui arrive à Paris ; à peu près la même envie de conquête) ! Après 25 minutes à pieds, 35 de train et autant de métro : arrivés à destination dans le beau quartier (un peu-beaucoup) chic de Kensington avec des airs de Mary Poppins MAIS il y a un « Chez Paul » au coin de la rue et un énorme fromager 100% français… De bonnes odeurs connues et des faux airs de quartiers frenchy. D’ailleurs, on passe devant l’Institut Français. On ne doit pas être loin. Sortis à South Kensington par piccadily Line sur Cromwell Place. Première sensation sous un rayon de soleil : c’est beau ! Deuxième : « Yes : il y a des drapeaux connus ». Troisième : « On est bien en France, pas de doute ! On dirait que politesse et bienveillance habituelles ont disparu… » Dommage.

dscn8694 dscn8697

Ben voilà : première expérience au consulat et on se sent vraiment (ou du moins plus) expat’ après ce genre de virée ! Heureusement qu’il faisait beau pour digérer le manque d’amabilité. Vous connaissez bien la sensation « je suis un numéro parmi d’autres » / genre RDV à la préfecture ? Et voilà : à la queueleuleu, comme tout le monde avec un bébé ou pas, c’est pareil. Le bébé a faim : débrouille toi pour être à l’heure et silencieux ! Il a soif : débrouille toi pour être à l’heure et reste silencieux ! Il a besoin d’être changé au moment du RDV ? DEBROUILLE-TOI !

Aprdscn8698ès 45 minutes intenses et un peu stressantes, on souffle au libanais du coin. Promis au prochain A/R ) à la capitale je teste le resto d’en face … bien alléchant. Et on recommence le parcours inverse : 30 minutes de métro, 1 heure de train cette fois et encore 40 minutes à pieds (et oui, au retour, il y a moins d’énergie dans les pattes).

J’en connais un qui n’a pas pu resté éveillé tout le long. Super l’écharpe strech. Hyper pratique.

 dscn8700

Etape suivante 72h plus tard après avoir rassemblé les papiers importants dscn8726et jonglé sur les pages du site du consulat… Un nouveau défi : faire une photo officielle du pitchou. Une vraie photo.  Aux normes et tout. Exit le photomaton du coin car il ne faut pas voir les mains des parents (ni rien d’autre). Exit les 100 photos faites depuis sa naissance car en dehors de voir les yeux, il faut que le fond soit uni. Bref, en route pour le centre ville de MK et son méga centre commercial.

 dscn8739 dscn8744 dscn8740

Snappy Snap est notre ami, le bébé est posé sur un « bean bag » dscn8742avec un drap uni clair derrière en dix minutes tout est réglé et on peut profiter d’un autre rayon  de soleil et d’un délicieux repas chez Nando’s : chicken wings + coleshaw + chips + corn on the cob !

Bilan : devenir français permet de manger souvent au resto :).

dscn8743

Un commentaire Ajoutez le votre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *