Sur un petit âne !

dscn9497Bien que notre aînée aille dans une école publique, à l’approche de Noël, les enfants de sa classe apprennent des « vrais » chants de Noël dans lesquelles il est question d’anges, de bébé endormis, des sabots d’un petit âne, pas de père noël ni de lutins ou de cadeaux … Ils  commencent dès la mi-novembre en vue du spectacle « Nativity Play » : la pièce de théâtre de la nativité.

dscn9469-copie

Hier et avant hier, Seb, Emeric, Tristan et moi sommes allés voir Abigaïl sur scène dans son école. Plus de 70 enfants, dedscn9474 toutes les couleurs, de toutes confessions, passent plus de 30 minutes à raconter l’annonce de la venue de Jésus et sa naissance. Une crèche vivante quoi ! Et tout le monde trouve cela normal (à notre plus grand étonnement et émerveillement). Cette demie-heure se compose d’une dizaine de chants, de passages mimés ou de mises en scène avec narrateur. Très franchement, en (bons) français que nous sommes, nous étions surpris de vivre cela dans une école. On se serait cru à une fête de Noël d’une église.

 dscn9472-copie dscn9482-copie

Les règles de protection de l’enfance étant ce qu’elles sont, on ne peut voir qu’Abigaïl … C’est dommage car une bonne dscn9495poignée d’entre eux étaient vraiment mignons et jouaient leur rôle vraiment à fond. Bon, elle n’a pas été ni un ange, ni la femme de l’aubergiste, ni le petit âne … encore moins Marie mais un chaton dans la « chorale de l’étable ». A chaque représentation, celle de l’après-midi pour les parents au foyer et celle du soir pour ceux qui travaillent, la salle était comble. La directrice en a profité pour donner son avis avec tact. Elle a émis le souhait que si tant de personnes étaient présentes c’était bien parce que Noël avait un sens plus profond que l’importance donnée aux cadeaux … Espérons que les enfants qui jouaient se souviennent de leur expérience non pas avec la nostalgie de l’enfance mais avec joie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *