Beat the streets / Arpentons la ville !

Bon, chez Deleuze on a déjà l’habitude de marcher, d’aller en forêt, de faire des tours de lacs, de parcs et de quartier … la preuve : on va à l’école par tous les temps : à pieds… peu importe la météo et il faut avouer que quand il pleut : c’est nul, malgré les jolies bottes anglaises. Bon on nous a offert une nouvelle poussette super : ça aide au point que les grands se disputent les « tours de poussette » 🙂

Avec les 50 ans de la ville de MK, les initiatives se multiplient. Notamment, l’association des parcs de la ville qui cherchent à motiver les habitants à arpenter la ville en marchant … L’école d’Abigaïl s’est jointe à une autre campagne visant à faire bouger les enfants. : https://www.beatthestreet.me/miltonkeynes.

L’idée est simple : chaque élève a une carte magnétique + une carte de la ville. Dans la ville une centaine de bornes sont installées.

Comment ça marche ? A chaque passage devant une borne : les kilomètres, ou plutôt les miles effectués entre deux bornes (en moins d’une heure) sont enregistrés… Bien entendu ceux qui en font le plus recevront des cadeaux.

 

Du coup ce week-end, on s’y est mis. Direction un joli lac pas trop loin de chez nous. Et puis on y va tous … y compris Tristan dans sa poussette ! Il ne pige pas grand chose à l’aventure mais on moins il emmagasine de la vitamine D avant la pluie de la semaine, il voit le ciel, les animaux, la lumière qui se reflète sur le lac … entend les grands hurler, rire ou se faire sonner les cloches !
(Les cloches c’est une nouvelle activité testée mais ça c’est une autre histoire, gardons-en pour une autre fois, n’est pas ?)

 

 Bon, le tour qui aurait pu prendre 40 minutes a bien duré une heure … merci les parcours de santé éparpillés tout autour qui ne fait que rallonger le plaisir. Et on n’était pas seuls autour du lac : des dizaines de coureurs (genre marathon), des « avironnais » : des rameurs d’aviron … « Pourquoi ils vont à l’envers sur ce bateau ? » et puis surtout d’autres familles qui testent le produit « beat the streets ».

 

Première expérience du concept : à refaire … dommage qu’il n’y ait pas beaucoup de bornes autour des lieux sympas comme celui-ci, les bornes étant surtout dans les rues de la ville on va aller respirer les pots d’échappement des vieux bus de notre ville pour gagner des points ! Les enfants ont pigé que toutes les bornes ne sont pas toutes cachées dans des lieux  aussi beaux. Du coup, l’aprèm’ direction la forêt avec pour seul but : « se crader » dans de la boue bien collante. Et qui va éviter ballade-parcours du combattant … je vous le donne en 1000  ! C’est ce beau gosse .   

A la plus grande joie des 3 : nous nous sommes retrouvés presque bloqués, vive l’aventure. Là, je pense que Tristan a vécu quelque chose ! Impossible qu’il ne se soit rendu compte de rien !

Tout ça pour aller jouer sur l’arbre-bateau-de-pirates dont Emeric nous parle depuis plusieurs semaines. Chaque samedi matin, « on peut aller à la forêt des pirates et faire du tambour sur les troncs ? » C’est fait ! On y retournera au printemps, d’ac ?  Ou alors la prochaine fois, il faut que j’achète des cuissarde de pêche pour pouvoir suivre le rythme des péripéties. Aller prochain projet Ulule : financer l’équipement de la mère  !

 

Bon, on est quand même resté jusqu’à la tombée du jour !

 

 

 

Et Dire Qu’Il Y En A Qui Était  Pénard Comme Un Canard … (presque)

3 commentaires Ajoutez le votre

  1. Brulhart annick dit :

    Je ne sais pas où tu trouves le temps du blog, des obligations quotidiennes d’une mère de 3 enfants ,+ mari, les copines, l’église. Je sais que j’ai eu ce style de vie , autrefois, mais on oublie vite la vie trépidante de mère de famille. En tout cas, je vous suis avec grand plaisir. Les enfants auront la joie d’avoir pour une semaine, Ninou et Paji , donc beaucoup de photos en perceptive. J’espère que vous aurez un temps correct pour pouvoir profiter de l’extérieur. Bises à tous les cinq.

    1. Comment je fais ? ? ? Ben parfois je fais pas justement ! Ou je fais « moins ». Là, j’avais une insomnie … En règles générale je me lève tôt (très tôt) et depuis la naissance de Tristan j’essaie de m’organiser de plus en plus. détails par mail si tu veux 🙂
      Mais j’avoue : il y a des jours où je n’arrive pas à faire ne serait-ce que le minimum. 🙁 et là : j’ai un super mari qui prend le relais régulièrement.

  2. Esperanza dit :

    Bravo à tous les cinq pour ce parcours du combattant!! Merci Gladys pour ce partage!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *