Charles Perrault a gagné

Le 2 mars, on a eu notre « carnaval » scolaire … en quelques sortes. Comme la culture du carnaval n’existe pas vraiment, il y a des fêtes de substitution régulièrement avec les vendredis à thèmes. Bien souvent, il s’agit de soutenir une cause, de reverser des sous à une oeuvre de charité mais souvent cela s’accompagne de déguisements, ou du moins d’absence d’uniforme scolaire.

C’est vrai qu’il y a le « Carnival », en juin (qui permet aux associations du quartier de ce faire connaître) avec un défilé, un thème et des animations. Rappelez-vous l’an dernier nous y avions participé (un peu). Bon, alors la semaine dernière nous avons vécu notre deuxième « book day ». L’idée : se déguiser en personnage de la littérature. L’an dernier, nous avions un chevalier et une oie. Cette jolie oie blanche était censée être Jemima mais tout le monde pensait qu’il s’agissait de « Mère l’oie »… En tous les cas, Abigaïl avait gagné le plus beau costume de sa classe … En photo, grandeur nature dans la bibliothèque pendant 1an ! Voilà, ça vaut le coup de sortir des sentier battus, de se différencier, de ne pas tomber dans le 100% Disney et de réfléchir à d’autres personnages que les princesses… 

Et cette année, qui a (encore) gagné ? Et bien, c’est notre petit chaperon rouge. Trop fiers les français ! Le petit frère n’a pas trop pigé le concept d’une seule idée pour se déguiser. Il voulait être un dragon, un chevalier et un pingouin …

Bon ça tombe bien le pingouin est le personnage d’un de ses livres préférés « lost and found » mais enfin, c’était quand même bien mélangé.

 

 

Cette année, comme on avait un peu mieux pigé et anticipé le tout, on a décidé d’en faire profiter l’ancienne école française d’Abi, à Loriol. On a acheté un livre. On l’a traduit. On a fait une petite vidéo et on espère que cela fera plaisir aux maîtresses françaises de faire faire découvrir des facettes de l’Angleterre à leurs élèves. Des facettes qui sortent des clichés bien entendu. Vidéo à découvrir sur youtube …

Et si des écoles françaises adoptaient cette fête : est-ce que cela encourageraient les enfants à lire davantage ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *