Choisir de voter !

Hier j’ai reçu CETTE enveloppe …

Quand on voit « PARIS » sur le tampon, c’est que  forcément le courrier est important, non ? Et pourtant la dernière semaine de mai, je me suis plantée en beauté. Et c’est quoi cette enveloppe ? Tout le monde se le demande, n’est ce pas ? Ben, c’est la clé pour éviter des aller-retour (inutiles) à Londres pour voter. On se rappelle mon grand amour pour les grandes villes, là. N’est-ce pas ?

Pour le premier tour, j’ai quand même réussi à m’abstenir par erreur et non pas  par manque de volonté de voter.

NB : on remarque que les américains (Nord et Sud confondus) se font encore remarquer face au « reste du monde »… Je sais que c’est à cause du décalage horaire mais quand même … on est le « reste du monde » comparé à eux, c’est pas rien !

Deux erreurs :

1. prendre le programme du candidat pour le bulletin de vote (le genre d’erreur que même une personne de 18 ans lors de sa toute première expérience dans l’isoloir ne ferait pas)… En plus, je me suis quand même dit : « Et oh, ils auraient pu m’envoyer une version plus petite qu’un double A4 plié en deux ! C’est pas facile à plier plat pour mettre dans l’enveloppe. » Non,  en vrai je me suis dit  » trop relous les mecs !  » …

2. fermer les enveloppes dans le mauvais ordre en oubliant le justificatif d’identité. Autrement dit : un bulletin nul mais qui n’a même pas été comptabilisé … puisqu’il a atterri au recyclage. Trop honte.

Alors, cette fois, on va TOUT lire et faire du « step by step » avec les numéros comme il faut et tout !

  1. Découvrir les candidats
  2. Choisir le bulletin qui correspond (et oui, il sont petits et cachés au fond de la grande enveloppe)
  3. Le mettre dans la bonne enveloppe. Attention, il y en a 4 quand même. Oui, c’est celle-là. Là, oui la bleue hein ! N’oublions pas que le vote est secret et contrairement aux anglais qui affichent haut et fort pour qui / pour quoi ils votent, je profiterai de mon droit pour ne rien afficher officiellement. 
  4. Fermer l’enveloppe. Oui, toujours la même. Oui, la bleue encore !


5. Remplir l’identification de l’enveloppe blanche. Y glisser la bleue mais pas la pièce de justification d’identité … mais non, ce serait trop facile de tout mettre ensemble !

 

6. Mettre le tout dans l’enveloppe pré-préparée à l’adresse du consulat. Et là : c’est le drame ! Vous voyez ce que je vois ? Non ! Allez, on cherche ses lunettes ! Non ? Toujours rien ? Et bien l’enveloppe n’est PAS à la bonne taille. Il faut le faire quand même pour un truc archi-officiel comme un vote par correspondance pour les législatives françaises ! Bon, ça rappelle un peu les affiches de M.L.Pen qui n’étaient pas aux normes ! On doit franchement faire rire le monde, nous les français, non ?

 

Aller, direction la poste pour pouvoir être dans les temps ! Et vous n’oubliez pas de prendre la direction de vos bureaux de vote à deux pas de chez vous (bande de veinards). On va éviter les 50 et quelques % d’abstention, encore une fois : ok … je compte sur vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *