Raining cats and DOGS !

Les chiens et les anglais … C’est une histoire d’amour qui m’échappe complètement. Ils s’inquiètent pour leurs  quadrupèdes quand ils sont malades. Ils en parlent autant que d’un être humain. Et même : ils leur donnent des noms d’humains ! Le dernier en date « Heidi »… non mais quand même Heidi, quoi … la jolie petite fille suisse. Ils se demandent s’ils seront au paradis ensemble ! Ils les chouchoutent à n’en plus finir … Quand on voit combien la place de l’animal (oui, cela est peut-être bizarre pour certains mais un chien EST un animal) semble importante (parfois même au détriment de l’éducation des enfants), cela peut paraître aberrant et inquiétant. Surtout pour des personnes comme nous (oui, nous les Deleuze) qui n’aimons PAS les chiens. Alors, je vois déjà la levée de boucliers et la perte d’amis facebook depuis ici. Et bien ce n’est pas grave. Avec une fille qui veut devenir véto, espérons qu’elle se spécialise dans le domaine équin ou bien qu’elle ne nous invite pas en même temps que ses futurs chiens ; sinon l’équation risque d’être périlleuse pour les relations familiales.

La lecture de Watching the English de Kate Fox, au chapitre des chiens, aurait dû nous mettre en garde. Et pourtant … Je préviens, ceci est tout simplement un bon coup de gueule, non pardon un quart d’heure Guy Bedos … contre tous ces anglais, propriétaires de chiens, qui ne les dressent pas et nous le font payer pour rien ! Dommage pour ceux que cela froisse … Parce qu’avouez qu’aller au parc et rencontrer plus de chiens que d’enfants, c’est bizarre non ?

  1. Y en a marre de devoir dire bonjour à votre chien avant même de pouvoir croiser votre regard et espérer un échange poli de base (« Hi ! » « Hello! » pas plus).
  2. Y en a marre d’avoir le cœur retourné dès le matin par l’odeur d’une défection canine sur le trottoir, tout simplement parce que vous avez oubliez le « sac à caca » !
  3. Y en a marre de devoir vérifier qu’il n’y ait pas de lesdites « merdouilles » dans l’herbe avant de s’y installer pour jouer ou pour pique-niquer en famille ou avec des amis.
  4. Y en a marre de voir vos chiens nous foncer dessus, attirés (mais non retenus) par l’odeur de notre saucisson français délicieux ou par notre jambon fumé-beurre.
  5. Y en a marre de se faire sauter dessus, agréssé par votre « meilleur ami » à quatre pattes qui veut « juste jouer » parce que « non, il n’est pas méchant, il est joueur » ! Oui enfin, pendant ce temps le pic d’adrénaline c’est moi qui l’ait et les gosses qui chialent de trouille ce sont les miens
  6. Y en a marre de votre cabot qui accourt pour renifler l’entrejambe. Situation ultra gênante. Reconnaissez-le tout de même. Pourtant, il paraît que vous êtes pudique … Ah non ? Pas quand il s’agit du toutou (dommage).
  7. Y en a marre de se faire engueuler (par vous) parce qu’on a osé repousser les avances de votre cleps et que l’on refuse une caresse. On n’est pas obligé ! Je ne vous oblige pas à câliner mes enfants, moi !
  8. Y en a marre de ne pas pouvoir vous inviter chez nous sans Hector parce que « vous comprenez, je ne peux pas le laisser seul dehors… » Et ben oui, j’ai qu’à mettre mes gosses dans le jardin pour qu’Hector se prélasse sur le canapé.
  9. Y en a marre de voir plus de poubelles à crottes de chiens que de vraies poubelles et que nos rues soient justes dégueues …
  10. Y en a marre de devoir accélérer le pas, changer de trottoir ou encore vous laisser passer avec Médor car il ne vous obéit pas.

Et si je me comportais avec mes petits comme vous avec vos dogs … ça donnerait quoi ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *