10K

10 kilomètres en courant,

sans pause et en faisant partie des « pas sportives » : c’est possible ! Et les anglais sont très forts pour rendre ce défi possible et le tourner en quelque chose de très positif. 

10K non-stop-running is possible. Even not being part of the « sportive ones » ! English people are very good at this : make any challenges something possible and they turn it into something positive.

Suite à cette photo et à cet article : le stress est monté d’un gros cran… bien que les encouragements de toutes sortes (messages, emails et sponsors) étaient agréables. Tout d’un coup la prise de conscience « que je ne pouvais pas décevoir » tout ce monde était là. Rendre public un défi personnel, c’était le rendre tout d’un coup plus « officiel » et réel pour moi et non pas juste un rêve lointain.

Following this pic and this article : my own stress went up. Way up ! Even if it was great to receive a lot of support through messages, emails and sponsorship. Suddenly I realised that I could not « let people down ». Making this personnal chalenge public, made it even more official and real for me… It was not more a  far-off dream.

Dimanche 10 JUIN 2018 restera une borne pendant un moment. Belle étape dans ma vie mais ce matin-là je me sentais comme un matin de juin 2003. 15 ans plus tôt , je passais le bac. Un mari, un nouveau pays et 3 enfants plus tard, le stress se manifeste toujours de la même façon chez moi : je ne reste pas en place, la boule au ventre et concentration 0. Mon échauffement est donc tout trouvé. Seb fait face à la logistique « bouffe-gosse » et moi je tente de me concentrer et de m’auto-motiver. On file au parc-lac où à lieu LA course : WILLEN LAKE.

For quite a while, Sunday the 10th of June 2018 will be a milestone. What  a step in my life but that morning, I felt as I did one morning in June 2003. 15 years ago, I was about to pass my A Levels. A hubby, a new country, three kids later, the stress is always there. I feeel it the same way : I can’t stay still, I have knots in my stomach and I can’t concentrate. Stress warms me up ! Seb was managing the rest « kiddos-food » while I was trying to stay focus and to sefl-motivate « me  » ! We dashed off to the park/lake where the race took place : Willen Lake.

Là, on y est dirigé avec professionnalisme, parking gratuit proche de l’accès officiel des coureurs. Efficacité Anglaise : rien à dire ! On y retrouve les collègues de l’AF. On échange nos dossards de 5K à 10K avec une facilité déroutante. C’est officiel, il va falloir tenir, courir et tenir 10 kilomètres en courant. N’ayant poussé qu’une seule fois jusqu’à 9 km et des poussières… le stress monte d’un cran : en suis-je vraiment capable ? Surtout qu’en temps normal je cours seule, à l’aube (avant 7h), à jeun et sur les trottoirs du quartier. Mon entrainement perso des samedis matins n’a rien de pro… Juste de la volonté et un itinéraire basique :  dans les rues autour de chez nous et jusqu’au lac de Furtzon puis retour… Pas de forêts sur le tracet. Quelques montées courtes et surtout : très peu de monde.

There, we are lead by expert-stewards, free car park (what a luxury in England). Free and next to the official access for runners … English efficacity :nothing to add ! There, we meet up with colleagues from AF. We swap our bib numbers so easily to a 10K one. Puzzling England. Now, its OFFICIAL : I will have to hold on, run and hold on running. Having run only 9km once, my stress goes one step up : CAN I do it ? Especially, most of the time, I run on my own, before 7am, fasting, on the pavements around my location. My saturdays monrnings personnal training has nothing of a  professionnal one. Only will and  a quite simple trail : streets all around ours, up to Furtzon Lake and back… No forest, no grass on the track, a few short hills ad most of everything : a very few people.

Là, on est tout à coup 1200 coureuses et autant de spectateurs (voir plus). A ben oui, Race For Life c’est QUE des femmes.

Here, suddently, we are 1200 runners/walkers women and even more bystanders and staff. 

Grosse organisation et grosse ambiance, échauffement du tonnerre. Et puis cette vague rose qui se déplace naturellement : marcheur, joggeur, coureur. Chacun son drapeau de démarrage. Franchement, je n’ai toujours pas compris la nuance entre les deux derniers et je me suis en-quillée dans les coureurs sans autre forme de procès. Frustration de ma troupe de supporter perso : ils m’ont loupé.

Big organisation and great atmostphere and warming up. This huge pink wave moves smoothly : walkers, joggers, runners set up. Each one goes to her starting flag. Honnestly, I still haven’t worked out the difference between jogger/runner. I pick runners without a doubt. My private cheerleaders were frustrated, they missed me in the crowd.

Les 3 premiers kilomètres m’ont donné l’impression d’être des miles … il a fallu courir en montant descendant une colline herbeuse, glissante : la trouille totale. MA cheville, celle qui m’a déjà lâchée plusieurs fois : tiendra-t-elle ? Elle a tenu. C’était un truc qui me faisait un peu peur mais nickel. Je me suis sentie portée.

The first 3km were like 3 miles… we had to run up and down the pagoda hill, doing zigzag around it on slippery grass : totally freaked out. My ankel : the one which let me down a few times before : would it hold on ? Yest it did. That was the bit I was scared of… but I felt I was carried away.

1h et 8 minutes plus tard, ils étaient là les petits Deleuze et moi aussi. Oui : réussi … Spot me !

One hour and eight minutes later, they were there my little Deleuze … and me TOO. YES I did it… Touvez-moi !

Les 3 derniers kilomètres n’étaient pas faciles et plus particulièrement le dernier km, j’ai senti des frissons de fatigue / chaleur : je n’aimais pas trop ça et puis il y avait beaucoup de monde sur ce dernier km dû à l’organisation des parcours : les coureurs, joggeurs et marcheurs des 5K et 10K se rejoignaient pour le final. Danger : les lentes. 🙂

The 3 last km were not easy, especially the very last one. I felt shivers of tiredness and heat : I did not liked this. And there were some many people during the last 500m… due to the organisation everyone joined in. The slower : the most dangerous.

Mais ma collègue, Elodie, a été SUPER. Elle m’attendait et m’encourageait tout le long. On a couru côte à côte presque tout le temps. C’était précieux.

My colleague, Elodie has been fanstastic. She waited for me all along. We ran side by side and it was so precious to be encouraged by her. Even if she is a more trained runner : she waited and adopted my speed.

Les enfants et Seb étaient hypers fiers (et moi aussi). Abi m’a appelé « maman pingouin » qui revient après avoir laissé les petits au père … C’était assez drôle de voir tous ces pères avec les petitous attendre les mamans. J’ai envie de recommencer et d’augmenter le nombre de km. Toujours dans cette ambiance : pas de gagnant juste des participants qui se dépassent pour une bonne cause. Il va sans dire que le pique-nique Saucisson-Baguette-Emental-Bière est passé tout seul. Merci Lidl pour la semaine française qui tombe à pic.

Kids and Seb were very pround of me (and me too). Abi called me « mummy pinguin » coming back after leaving the little ones to there dad… It was funny enough to see all those dad waiting for the mums. Now, I want to do it again. And even to try longer but always with this atmosphere : not to win but to try. No winner exepct those fighting cancer. The French meal « saucison-baguette-emental-bear » was very welcomed … Thank you Lidl for doing the French week now.

YOU DID IT, Gladys!

Thank you so much for being a part of Milton Keynes 10k 2018. What a fantastic day. You joined hundreds of people all raising money for life-saving research, and thanks to your incredible efforts, we will beat cancer sooner. We hope you had an amazing time, and we can’t wait to see you at the start line again soon! Thank you, The Race for Life team

L’équipe de l’Alliance Française, au complet … Trouvez l’erreur ? J’avais troqué mon tshirt trempé du coup, ça fait tâche ! 165 pounds à mon compteur. Fière et reconnaissante à toutes les amies qui ont soutenu le projet et la coureuse… Si fière d’ailleurs que ma médaille va rester un moment accrochée au salon, pour me rappeler que les petits efforts (tous) comptent et me souvenir du chemin parcouru depuis septembre où je faisais à peine 1 mile.

French team, Alliance Française team : find the odd ! I had already swap my tshirt… 165 pounds sponsoring. I would not dream about this amount… I just shared the link. What a generous culture the english one ! I am SO grateful to my friends and family who supported me in this. SO pround too, that my medal will stay for a while in our living room. It will help me to remember my efforts : in september I was barely running 1 mile !

4 commentaires Ajoutez le votre

  1. Esperanza dit :

    Wow, Gladys! des larmes de joie et de fierté montent jusqu’aux yeux et mon cœur bat fort pour toi!!
    You did it!! YES, you did it!!
    F E L I C I T A T I O N S!!

    1. Gladys dit :

      Merci. Yes done ! Et quel bon sentiment de fierté.

  2. PaJ dit :

    Que de rose !

    Et je suis fier de ma « fille aînée » !

    1. Gladys dit :

      Ah oui, un peu trop de rose d’ailleurs Emeric avait dit « pourquoi tu fais une course rose maman, tu n’aime pas cette couleur? » Merci … tu viendrais faire un semi l’année prochaine ou la suivante ? (semi blague)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *