cailloux choux genoux

Jolie découverte dans Howe park l’été dernier lors de la visite du cousin ; un caillou peint avec une phrase écrite sur le dessus, au sharpie : You are loved / tu es aimé. Le début d’une nouvelle aventure ? Ou juste un phénomène de mode ? A ce moment là, on ne savait pas. On s’est juste dit : « C’est rigolo ! Allez, on le re-cache pour que quelqu’un d’autre le trouve ! » Voilà ce que nous nous étions dit sans même savoir que c’était bien ça le but du jeu.

Puis : plus rien pendant des mois…

Des amis en ont trouvés aussi, posté des photos sur Facebook (Ha! Facebook ! Mais tu es accro … je vous entends d’ici),  puis nous : davantage (toujours dans les parcs, forêts et autour des lacs de MK). On n’a pas pris de photos à chaque fois mais on s’est amusé à les cacher une seconde fois pour que d’autres puissent les trouver aussi sans trop savoir ce que devenait ces cailloux.

A la fin de l’hiver, nous étions dans le Devon pour visiter de chers amis. Là-bas, les plages débordent de magnifiques galets. Nous avions fait le plein pour la déco d’annif de Mic.

 

A la fin de l’annif, il nous restait de la peinture et plein de cailloux pas utilisés. On s’est mis à préparer un cadeau d’anniversaire original pour un ami de Bletchley : un beau et grand sac de jolis cailloux avec des messages et une seule consigne : « Cache-les pendant tes promenades ».

Peu de temps après, des photos du Sensory Garden, à côté de notre église sont apparues avec son lot de cailloux …

Là, on rentre du Devon (encore !!!) avec un sac plein et surtout 3 trouvailles. 3 autres personnes avaient caché des cailloux avec un message. Du coup, je rejoins la page Facebook pour essayer d’en savoir davantage sur le devenir de ces cailloux. Certains les collectionnent, d’autres les re-cachent (comme nous).  La page a un an et déjà 4500 abonnés. Hier, d’ailleurs un événement pour fêter le 1er anniversaire avait lieu avec comme objectif détourné : une levée de fonds pour Willen Hospice (charity-fin de vie).  Un pub est réquisitionné, Bunnings (Casto local) offre des galets blancs, tombola et prix offerts par les commerces locaux : objectif faire peindre plus de cailloux en gagnant des sous. Ils sont forts les anglais pour récupérer de l’argent en toutes occasions ! Bref, sur les trois galets trouvés, on en a personnalisé deux puis hier, direction Brookland pour les cacher. Et là, surprise, deux heures plus tard, sur la page Love Rocks-MK : notre caillou Devon-Beach est réapparu dans les mains d’une autre fille (inconnue) et un message : « Thanks so much, will rehide soon. » Il aura fait la joie de cette petite fille et un paquet de miles.

Alors ce matin, grande question : « C’est quoi cette mode ? » Direction google …

Sweeping to the UK from America, the craze involves painting pictures or words on small rocks or pebbles and hiding them in open spaces for people to find.

Source !

Je ne suis pas satisfaite par cet article trop court du MK Citizen. Pas assez fouillé, non ? Il me semble qu’il y a une histoire là-dessous ! D’où vient cet engouement massif ?

Quelques clics plus tard, je tombe sur le blog d’une maman américaine endeuillée de ses filles depuis 5 ans ! L’idée est de se souvenir de la joie que procurait deux petites filles à leurs parents. Cacher un joli caillou en espérant qu’il fasse la joie d’une autre personne : une façon de vivre son deuil à échelle mondiale. Je ne suis pas certaine que la maman avait imaginé que le projet prendrait cette envergure en cinq ans. Belle histoire que de vouloir faire vivre le souvenir de ses filles par un jeu de piste. Une chasse au trésor géante sans vrai gagnant si ce n’est la joie de cacher et de trouver. La version UK a perdu les cœurs et le tissu est remplacé par de la peinture et des dessins au Sharpie et vernis au Mod Podge mais ça reste un jeu sympa.

Je vais surement réutiliser l’idée ou l’excuse pour une animation-prières pour notre WE d’église en octobre. Pourquoi pas après tout ?

Est-ce que vous cachez vous aussi des cailloux, des trésors, ou alors vous en avez trouvé près de chez vous ?

 

Prochain article une fête de voisins version MK-UK

2 commentaires Ajoutez le votre

  1. Esperanza dit :

    Quelle belle initiative!! Ce qui me touche le plus c’est la raison à l’origine de l’idée!!
    A retenir… et pourquoi pas a lancer dans la Drôme???

    1. Tu peux le lancer ce projet …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *