Prayer Warrior

Oui, « guerrier dans la prière », on va parler sérieusement là ! Cet automne, le nouveau pasteur des jeunes de notre église m’a qualifiée de guerrière dans la prière. Au début, je n’ai pas compris, j’ai fait semblant, j’ai souri et puis ensuite, j’ai réfléchi et je me suis rebellée : NON ! Pas moi ! Moi, je demande toujours aux autres de prier pour moi. Comment peut-on me percevoir de la sorte ?Je ne suis quand même pas une fanatique ! Et puis je ne suis pas constante. Je manque de crédibilité. —

Yes ! « Prayer Warrior », let’s have a serious talk here ! Last automn, the new youth minister in our church qualified me with this expression, to my disbelief. At first, let me be honnest : I did not understand him. I pretended I did. I smiles, I left and I only had a seirous thought later on… In my heart I could hear a loud : « NO WAY, it’s NOT me ! » Me ?  The one who always ask others to pray for her… How can some else sees me like that ? Am I a bigot ?I’m not even regular or consistent. It’s probably not me, then !

Et puis cette expression ne me plaît pas. Voilà, j’avoue; car ça fait juste « trop » ! Ce terme m’avait déjà fait sourire il y a plusieurs années. Quand était-ce déjà ? A Loriol, été 2014, presque dans une autre vie. Une période où je faisais des traductions pour Vida. Cette expression revenait sans cesse tout le long du livre que je traduisais. Je n’aimais pas ce livre, je n’aimais pas le style des auteurs, je n’aimais pas non plus le fait qu’il faille sans cesse traduire cette expression.

I have to admit : I do NOT like this expression! It is just « too much ». Prayer warrior, those two words mae me smile a couple of years ago already. When was it ? Oh, yes, in Loriol, summer 2014. That was another place, another life ; translacting books for Vida. This expression was coming back again and again all  along the book. I did not like the book. I did not like the authors’style. And of course, I did not like having to translate this expression.

Et avouons-le, la prière et moi, ce n’est pas forcément comme dans  War Room. J’ai eu (et j’ai ) ces phases de questions et moments de gênes quand les autres me demandent de prier …Genre :  Pourquoi prier si Dieu est Tout Puissant ? ET puis BING / révélation : pour que l’on soit actifs /// Comme dans une classe de FLE : pourquoi participer et faire ses devoirs alors que le prof propose tout et pourrait traduire mes documents, mes emails, mes notices ? Cela semble évident mais pour être actif, non ? Et devenir autonome. Autonome dans la prière ? A-t-on besoin d’apprendre ? Il me semble.

Let’s face it: I do not have a prayer life any similar to the War Room ‘s caracters at all ! I had and I have periods with questionning and discomfort when others ask me to pray… Such as : why should I pray if God is all powerful ? And the : reveation : I need to ba active /// Just as in a class : why would you participate and do your homeworks while the teacher could do it all (correct your translation, wirte your emails …) ? To be active, right ? And to become more autonomous. Autonomous in prayer ? Do we need that too ? Or do we need each other ? Do we need to learn ? We might.

Alors pourquoi ai-je été affublée de ce surnom récemment ? Je ne le mérite pas.

So why, have I been given this nickname  recently … ? I don’t deserve it !

Peut-être à cause de notre participation à TKC et

Is it because or our contrinbution to TKC ?

Peut-être à cause des contributions aux cultes de clôture de club de l’été où on m’a suggérée d’animer le moment d’intercession. A chaque épisode, pour encourager les autres à prier … on a recours à l’astuce de prier avec ses doigts (merci au Pape pour cette idée, il paraît). Jade le faisait déjà apparemment quand j’étais ado… (cf. le livre ci-contre).

Maybe because I had a small participation in holiday club services … when I was asked to lead prayer. Eache time, the idea was to encourage others to pray / Finger prayers (Thank you Pope Francis for the idea) / Jade did it already when I was a teenager.

 

 

Peut-être est-ce lié au fait qu’en 2018, j’ai mis en place la salle de prière du week-end d’église avec un parcours en 6-7 étapes  (demande de pardon / prier pour les autres / prier pour être une lumière / reconnaître que l’on est précieux devant Dieu / s’arrêter devant la Parole / prier pour la ville / prier pour être un témoignage) …

Maybe it’s becase I helped with the Prayer Room during CWA. With a process in 6-7 steps / different ways to pray … 

  

 

Peut-être que j’ai trop parlé ? Pourtant à l’époque je n’avais partagé qu’à deux ou trois mamans ma découverte de ces deux défis (les marisles enfants). Maybe I spoke too much / too loud at the time I had discover two useful prayer challenges …

Est-ce parce que j’ai accepté l’an dernier, l’invitation de me joindre à un trio de prière avec deux amies. Une pourrait être ma mère, l’autre ma grand-mère… pourtant c’est une réunion de type confidentielle, discrète… D’ailleurs c’est le but de la prière non ? d’être une discussion confidentielle avec Dieu ? Et si on faisait connaître publiquement des sujets qui nous touchent tous ? Is it because I have accepted to be a member of a Prayer Triplet… which is nice, quiet, confidential or at least discrete … Shouldn’t it be the style of the prayer ? To be discrete ? To have a confidential conversation with God ? And what if we made public some topics / prayers subjects ?

Du coup, à Noël quand on m’a demandé d’imaginer quelque chose autour de la prière … et que je suis tombée sur cette vidéo (ci dessous), j’ai dit oui sans trop savoir pourquoi. As a consequence … of the nickname, I have been asked to think about a Christmas – prayer – project … It happened I watched that and then I said YES.

L’idée était d’interpeller les personnes qui passent par l’église la semaine avant Noël sans pour autant être elles-mêmes chrétiennes mais elles viennent assister aux spectacles de fin d’année et animations pour les enfants. Seb est passé maître en conception de mes idées … Après deux semaines de travail, il avait conçu trois panneaux « WHEN » « YOU » « PRAY »  et un 4ème avec un encouragement à prier chaque jour de la semaine.

The idea was to call the attention to anyone who would come to church during Christmas time. In this period many people come for school presentation, different kind of services … To Seb, all the credit as he knows how to make my silly ideas into something tangible. After two hard weeks of work, he made 4 signs.

XMAS projet – Praying week

  

Cette semaine, on attaque un défi en famille : M25. Lancé par l’organisation World Vision. Sensibiliser les enfants à donner, à prier, à prendre conscience de ce qu’ils ont … Est-il trop tôt pour apprendre à prier ? En fait, ils parlent juste à leur Créateur. Allez-faire un tour si votre curiosité est piquée :

This week, we start a new challenge as a family : M25. Launched by World Vision. The aim is to sensibilize kids to giving, praying, be conscious of what they have … Is there a age to learn to pray ? Actually, kids are allowed to speak to theri creator, aren’t they ? Now, I know you are more curious about it :

Matthew 25 Family Devotion Day 1

Prochain projet ? L’anticipation de la période de Pâques nous le dévoilera. Peut-être que la lecture de ce recueil de réflexions et de prières me guidera vers une thématique pascale. Préparation prévue bientôt.  La thématique semble toute trouvée : La gloire de Jésus mais je sèche sur les idées créatives. Quoi ? Pâque ? déjà mais c’est trop tôt. Pas du tout, quand on voit que les œufs en chocolats sont déjà en vente, on n’est pas en avance pour remettre Jésus au centre !

Next project ? Anticipate Easter Period… Maybe reading this booklet will help / guide me. An easterly theme could be : Jesus’ glory … Easter ! Too early ? Not at all ! Not when you see that chocolates are already there. No creative ideas though. Help WANTED.

Au fil des lectures, j’ai appris que j’avais le droit de prier quand j’épluche les carottes et quand je cours ou je nage … Pourquoi m’en priver ? Ces moments-là, Dieu y a aussi droit et pas seulement le sacro saint moment du matin ! Alors, même dans le quotidien petit on peut prier pour les grands sujets ET pourquoi ne pas s’attaquer aux sujets sérieux et contribuer à une pétition officielle ?

Le pays ne cache pas ses origines et racines chrétiennes alors autant encourager les décideurs …

https://petition.parliament.uk/petitions/237423/signatures/new

Over my readings, I have learnt I am allowed to pray when I cook, when I work out… Why should I not then … ? Those moments God deserves them as well, and not only my sacro holy devotionnal morning payer moment !!!! So, why not fight against really serious topics and contribute to an official petition ? We could help this country which does not hide its roots !

https://petition.parliament.uk/petitions/237423?fbclid=IwAR0_tuTzBkhc-pwXNVXbH0F-IA0CxpS33sbU-p-tjj10JBmk8mugoh9NSNM

D’ici que l’on voit les choses bouger, on peut toujours compter les bienfaits de Dieu dans notre quotidien. Les mettre devant nos yeux et adorer car ils sont nombreux, parfois petits et pourtant présents. Jour après jour, il prend soin de moi, de toi.

Before we see anything changing … we should count our daily blessings. Be aware of them. Be grateful for those, even tiny ones. Day after day, for you, for me ; He cares.

2 commentaires Ajoutez le votre

  1. Esperanza dit :

    Quelqu’un a dit que la prière est la respiration de l’âme. Je me demande : comment pourrais mon corps vivre si me poumons ne fonctionnait pas ? Alors, comment faire mon âme vivre sans la prière ?

    1. Google me dit que l’auteur serait cet homme : https://en.wikipedia.org/wiki/Luciano_Alimandi
      Prière / respiration de l’âme : donc on prierait même sans s’en rendre compte, tout comme on respire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *