Un long week-end printanier

Un an après le dernier article …

Un mois d’isolation « à la maison » …

A une semaine de nos 11 ans de mariage …

Comment reprendre le fil de la plume ?

Matin de Pâques hors du commun pour tous, nous ne sommes pas une expection. Déjà le souvenir du dernier repas du Seigneur avec les amis du groupe de quartier avait été bien singulier au cours de la semaine … (en ligne) alors ce matin,  l’église ne sera pas un bâtiment mais une relation, un moment en famille, un coup de fil ou un zoom.

ZOOM !!! Bien ou pas bien ? Comme tant d’autres c’est ce que nous utilisons pour travailler, pour voir nos proches-lointains, pour rire avec nos amis et nos familles. Alors l’outil n’est peut-être pas parfait mais bien utile. On peut donner un cours, une classe même, voir un spectacle, faire des jeux,  prendre un Fika virtuel et même souhaiter un bon anniversaire !

En restant à la maison, en faisant le choix de ne pas trop en savoir et de se tenir loin des nouvelles, on tombe un peu des nues quand la réalité refait surface. Certaines informations : on ne peut pas passer à côté comme … Hier, notre ami et pasteur nous a écrit cela :

 » We are now heading into the very worst this virus can do in the UK and our prayers are more important now than when we began 7 days ago… It’s hard to take on board that over 980 people died of the virus on Good Friday alone.

Ou encore, la semaine dernière, la reine a pris la parole, pour ceux / celles qui auraient la curiosité de l’écouter.

Et juste avant ce magnifique WE ensoleillé, notre ambassadrice nous a contacté officiellement.

Mes chers compatriotes, chers Français du Royaume-Uni,

(…) au Royaume-Uni, pays où nous vivons, et que nous devrons rester extrêmement vigilants pendant plusieurs semaines.

(…) très important de ne pas relâcher ses efforts, de respecter scrupuleusement les gestes barrières, les mesures de distanciation et tout ce qui est de nature à protéger chacun d’entre nous, à limiter les risques de contagion. Restez chez vous, sauf impérieuse nécessité.

Tout ce que vous faites déjà, continuez à le faire, et surtout ne vous lassez pas.

Pâques est bientôt là. C’est un long week-end. S’il fait beau, la tentation sera encore plus forte de ne pas respecter les consignes officielles (…) J’aurais donc aimé, pour ce grand week-end,  pouvoir adresser à la Communauté française un message plus classique, mais je dois vous le redire cette fois encore : c’est le moment de la vigilance, pas celui de l’insouciance.

(…) je vous souhaite un excellent week-end de Pâques. « We will meet again ».

Catherine Colonna

Alors on obéit : une heure de ballade ou de vélo en dehors de nos murs et puis le jardin se transforme en berge de rivière pour y faire un pique nique, une prairie pour notre tipi, une mer agitée pour y naviguer dans un hamac malmené, une classe d’art plastique pour tous nos bricolages, une terrasse de Provence pour y tenir notre journal de confinement, une plage pour les bains de soleil et la bataille d’eau prévue plus tard dans la journée, une cours de récré pour faire des pauses, crier et réveiller les voisins tranquilles qui font des BBQ bien arrosés.

Et puis jeudi prochain, on reverra nos voisins pour applaudir NHS et le personnel soignant et accompagnant. « We do our bit » comme disent certains … Comme faire du bruit le jeudi à 20h : un RDV que nous ne manquons pas. Nous sommes si contents de vivre ce moment avec 6 autres familles de notre impasse.

L’arc en ciel de l’histoire de l’Alliance entre Noé et Dieu a été repris par des milliers de famille qui l’affichent sur leurs fenêtre en symbole d’espoir de jours meilleurs. On s’est joint au mouvement à notre façon.

Au fil des jours, on cherche des excuses pour sortir « utile » alors nos petits doigts passent à l’action : on a distribué des cartes à droite et à gauche … pour aider et juste pour souhaiter une joyeuse pâques en fabriquant

du papier « peinture bulle » (merci Ciloubidouille pour toutes les idées en période de confinement).

Et ce matin, on va se réjouir …

… d’une croix … d’une tombe …

VIDES !

Une réflexion au sujet de « Un long week-end printanier »

  1. Ah ! Enfin, les Deleuze sont de retour ! J’espère que c’est pour de bon et que l’ on pourra continuer à vous suivre dans votre vie… ça vous fait tellement proches !

Les commentaires sont fermés.