To and Back from France

Aller-Retour 2500km, 4 trains, 3 voyageurs, 2 métros, 1 valise multi-usages et plein de personnes serviables rencontrées à Paris (sauf 1 malotrus). Et oui il n’y a pas que les anglais qui peuvent être polis ! 
Un papa qui nous a rejoint le temps d’un Noël « flash-éclair », en famille et au soleil. Tout le monde s’est prêté au jeu des crackers, importation uk !

Seuls et reposés

Day 5 : Farewell Paji et Ninou

Après un court séjour à MK et quelques jours partagés au « Py Gal » comme dit Emeric, les grands parents ont repris la route vers leur grand sud, leur chaleur, leur maison, leurs amis et leur petit chat …

DAY 5 : Bronlys Castle

Mini ballade entre deux averses… Un beau rayon de soleil pour éclairer le paysage et cette tour de garde du XIIème siècle sur une « motte ». Escaliers, fenêtres et balcons intactes. De quoi plonger nos petits dans l’imaginaire des princesses et chevaliers.

Day 6 : Prieuré de Llanthony

Au fond d’une profonde et verte vallée, 
A la fin d’une longue et très étroite route, 
Au delà d’un col …

Se cachait ça

Day 7 : 1 km à pied ça use … et 2 miles ça … ?

Dernier jour sur place, excursion à pied au bureau de poste du coin à 2 miles du cottage (ah oui, quand même). La beauté était à portée de main, dans le hameau, autour de nous. Mais le bureau de poste était à 1h30 de marche pour les petites jambes des minis Deleuze !

Day 8 : On rentre

Seb a « joué » a Tetris pour tout caser. Les enfants ont retrouvé leurs places. Quelques surprises en route …
Le guerrier reprend des forces !

GROS PLAN ou ppaannoorraamma : au choix !

Hay / Wye

Petite ville de campagne, qu’on appelle ici : « market town ». Hay (foin) est la ville des livres. 

Il y a des librairies partout, dans chaque rue, des livres à tous les coins de maisons, en piles, étagères, par terre, triés ou pas, vieux ou pas trop, abîmés ou de collection. J’y ai flâné à deux reprises pendant notre séjour. J’y serai bien allée tous les jours !

 Le « paradis des amoureux de la lecture et des livres ». 

Renommée mais honteuse…
Ville connue dans tout U.K. pour cette spécificité depuis les années 80. Et pour cause, dans cette période, un uluberlu, Richard Booth s’est autoproclamé Richard Coeur de Livre, Roi de Hay


A market town … ?


  »Un terme juridique de la période médiévale qui désigne un bourg ayant le droit d’accueillir des  marchés,  le distinguant d’un village  et d’une  ville. »
Des BOBO et des artistes …

Recap’ Perso

et surtout : sortir couverts

Restons groupés

DAY 1 : On quitte se que l’on connaît

Au départ : GRAND SOLEIL, valises (beaucoup de valises quand on est 6 et qu’il faut prévoir linge de maison + bouffe), gros ménage, resto et la route à deux voitures… Les grands parents Ferrand font partis de l’expédition. La route est longue, très longue Google maps annonçait 3h, c’était plutôt 4 ou 5 !

Mais la route est très belle. Avec le soleil et les « trous dans les haies » on découvre une très belle campagne anglaise, des dizaines de cottages et quelques magnifiques demeures, genre Charlotte Brontë.

Au bout de la route : la vallée de la Wye, les premiers panneaux aux noms imprononçables, une route qui se transforme en chemin. Et puis un cul-de-sac : THE COTTAGE, entouré d’arbres et d’un joli jardin fleuri. Un style certes un peu vieillot mais entretenu. Pièce préférée ? Le salon avec la grosse cheminée bizarre. Ce qui est certain : on n’a pas été embêté par les voisins !

Day 2 : L’aventure commence vraiment

Dimanche … on va à l’église. Celle qui nous paraît correspondre à ce que l’on connaît se réunit dans une école (leur vieux bâtiment étant en travaux). On pensait galérer pour comprendre l’accent gallois et voilà que le pasteur est irlandais. Il pleut des chats et des chiens pour ne pas dire comme un troupeau de vaches qui pi….. ! Direction le pub VITE VITE VITE. Pour se « réchauffer ». Ninou teste pour la 1er fois un fish and chips :  » Ce n’est pas mauvais, en fait ». Tout le repas, nous avons été « observés » par la femme du tableau, perturbant.
L’aprèm, un groupe va dormir, un autre part à la découverte de Hay on Wye, la ville aux 30 librairies.

Puis, on  décide de s’aventurer dans la campagne toute proche et bien entendu, on se prend la 2ème ou la 3ème douche de la journée. Il va falloir s’y habituer. 

Premier contact avec les nombreuses crottes des moutons, à la plus grande joie des enfants. Bouffée de grand air, d’oxygène et de paysages. 

Surprise de l’arc en ciel.  Finalement la pluie, ça peut être jolie. Surprises sur le chemin, savoir ouvrir les yeux et être attentif à ce qui nous entoure.

Day 3 : Savoir être crottés avec classe !

A nous les Montagnes Noires ! On roule, on monte, le traçage de la route disparaît, on monte toujours plus. Un petit col, on se gare, on se chausse, on met les cirés et à l’attaque. Le sommet en une heure avec deux petits bout bien costauds. Les seuls « indigènes » rencontrés sont surpris que nos enfants soient arrivés en haut, tantôt tirés,tantôt portés, tantôt devant. Ils y sont arrivés. Pendant l’ascension, des myrtilles, un crâne, un champignon, des sources et bien entendu des crottes !

Day 3 : Brecon 

Après le dépaysement, l’air pur, il manquait bien sûr la pluie. Vite un abris ? Un pub. Rebelote. Et un groupe qui visite la ville et un autre qui part dormir. Ce qui a le plus plu aux grands parents ? Une église qui ouvre ses porte et qui sert thés, cafés et pâtisseries. Ce n’est pas si étonnant de l’autre côté de la Manche.

Day 4 : Livres ou moutons ?

Matin dans les collines
Aprèm’ dans les ruelles

Pays de Galles en bref ‘

C’est où ? Dans la Vallée de la Wye, en bordure des Black Mountains (qui portent bien leur nom les jours de pluie), au Nord du Parc National de Brecon et Beacon.

Vous en avez marre du bruit, du trafic, des magasins, des gens, de l’activisme qui vous entoure au quotidien ? Rien de mieux qu’une virée dans un trou presque perdu. Un mélange entre les Cévennes et le Tarn en automne ou au début du printemps. 

Une seule solution  : prendre la route ! Direction un lieu au nom imprononçable (ça fait partie du folklore) ! Et louer un cottage à Ffynnon  Gynygg (quelque chose à voir avec un puis).s

Photo

La pluie ou  plutôt les averses.
Dès le premier jour et 2 à 6 fois par jour !
C’est pour ça que tout est beau, vert, « accueillant ».
Mais alors : on oublie les pique-niques improvisés à moins d’être équipés.

Les locaux, la pluie ça ne leur fait même pas peur !
La preuve ? Ils font du canoë, marchent sans Kway ni parapluie.
La vie ne s’arrête pas pour eux alors que pour nous, nous avons vécu au R.A.L.E.N.T.I pendant une semaine; ça ne fait pas de mal non plus.

Avec la cheminée allumée presque tous les jours !


Les moutons : PARTOUT de toutes sortes. 
Au début c’est beau, nouveau, bucolique …
Et puis en s’approchant : ça pue, c’est assez sale, sauvage et ça ch.. PARTOUT. 
Bien entendu il faut être armés de PATIENCE dès que l’on prend la route à cause des panneaux. L’orthographe galloise étant ce qu’elle est parfois on peut avoir du mal à déchiffrer … En tout les cas, la signalitique est assez voyante (quand elle n’est pas cachée derrière une faune folle). La cause ? Tout est traduit en 2 langues.
Attention : parfois ON NE PEUT PAS prononcer !

Photo

Les routes … TOUT un poème ! Non, soyons honnêtes : une prise de tête !
Bienvenue dans le labyrinthe d’Alice au Pays des Merveilles …
Comme en Angleterre, les routes sont entourées de haies mais à cause de la pluie et donc de la faune très dense : elles sont très touffues, hautes et larges. Donc pas de points de repères en dehors du nombres de virages !

Chauvins les gallois ? 

Pas du TOUT !

Le charme local ? les dizaines de petits cottages parsemés ici et là. Bichonnés, jardinés, astiqués, fleuris et bien souvent blanchis (c’est mieux pour les voir quand il pleur !!)
Et j’allais oublié ! Comment ai-je pu ? 

Le « meilleur » pour la fin !

Là où on se désaltère, euh non pardon, là où on se sèche et se réchauffe… 


Là où tout semble inoffensif mais surtout là où on prend des kilos.

Là où la nourriture peut avoir l’air bonne mais où se cachent sucres et graisse à volonté … ? 

Bref : le ravitaillement local, le RDV social.
J’ai nommé :
LE PUB !

Just married

Picture

Il y a une semaine et il y a deux semaines, ma sœur et mon beau- frère étaient sur le point de se marier et de se remarier et leurs amis et leurs familles faisaient des « traversées de France », voitures et coffres pleins. Le chassé-croisé Grenoble-Toulouse !

L’excitation, les kilomètres et les préparatifs étaient à leur comble… et nous aussi nous avons fait partie de cette joyeuse folie. 

(credit photo : luc charrier)


1ere semaine :  Arrêt chez les grands-parents Deleuze, Passage à Crest, à Loriol (dans la classe d’Abi). Virée au bord de la mer … une première pour le fiston apeuré!

2ème semaine : Seb aux commandes du jardin et Glad aux commandes de la cuisine, chez les Ferrand … ça déménage dans tous les coins !

Sans oublier qu’Emeric a eu 2 ans : Quel mélange d’émotions, de sentiments, de rires, de retrouvailles !

et le lendemain, la fête continuait …

Meli mélo de ces 2 semaines, ci-dessous :